Les enjeux

Reconnue par l’OMS comme un problème de santé publique, la maltraitance a de nombreux visages : 

  • Violence physique
  • Violence psychologique
  • Violence sexuelle 

Toutes ces formes de maltraitance ont des conséquences multiples comme par exemple, la fragilisation de la santé physique de l’enfant, de sa santé mentale, une vie sociale perturbée, l’échec scolaire…. 

On distingue deux types d’enfants :

  • L’enfant à risque dont les conditions d’existence peuvent mettre en danger sa santé, sa moralité ou son éducation mais qui n’est pas pour autant maltraité.
  • L’enfant maltraité qui est victime de violences physiques, cruauté mentale, agressions sexuelles, négligences lourdes ayant des conséquences graves sur son développement physique et psychologique. 

La lutte contre la maltraitance des enfants ne se limite pas à sanctionner les coupables. En effet, les répercussions de la maltraitance sont généralement profondes pour l’enfant victime et son entourage. Il est donc indispensable de les aider à se reconstruire et de veiller à mieux protéger les enfants en danger : ce sont nos missions.

Les missions

Combattre la maltraitance c’est venir en aide immédiatement et durablement aux victimes mais c’est aussi prévenir pour faire reculer ce phénomène. Pour mener à bien notre combat nous avons organisé notre action autour de 3 missions : l’écoute, l’accompagnement et la prévention.  

L’écoute 

L’écoute est une approche pluridisciplinaire des dossiers qui permet une prise en charge globale et gratuite des victimes sur le plan juridique et/ou psychologique. 

Une structure d’écoute animée par des écoutants : 

  • reçoit les appels téléphoniques
  • écoute, informe et oriente les appelants vers les différentes structures de l’association 
  • constitue le dossier et informe la psychologue et/ou la juriste

L’accompagnement

Une structure thérapie animée par une psychologue :

  • recueille la parole de l’enfant et procède à son évaluation psychologique
  • apporte assistance et soutien, en situation d’urgence et dans la durée, aux enfants victimes ainsi qu’aux adultes ayant été victimes dans leur enfance de maltraitances physiques, psychologiques ou sexuelles à se reconstruire par la thérapie individuelle.
  • aide ces victimes à retrouver leurs repères pour leur permettre d’affronter la vie quotidienne

Une structure juridique animée par une juriste

  • recueille les paroles des victimes ou de la famille des victimes et établit un bilan 
  • informe les victimes ou les familles de victimes de leurs droits et des différentes actions administratives. 
  • conseille, accompagne durant le « parcours judiciaire »

LA PREVENTION

Les informations en milieu scolaire (ims)

Notre but :sensibiliserles enfants

Organisées avec les équipes des établissements scolaires, les IMS sont destinées à informer les élèves de tous âges de leurs droits et des différents dangers et formes de maltraitances. 

Elles sont destinées à tous les enfants, de la grande section de maternelle jusqu’aux classes terminales. 

Les IMS sont assurées par les salariées de l’association (juriste et psychologue) dans les écoles de Toulouse et de sa périphérie.

La formation

Notre but :former les enseignantset plus globalement tous les professionnels qui sont au contact d’enfants (travailleurs sociaux, animateurs, personnels hospitaliers….) à détecter et à reconnaître les cas de maltraitance. 

La formation est assurée par un binôme juriste/psychologue.

La parentalité

Notre but :informer et sensibiliser les parentssur les dangers auxquels peuvent être confrontés leurs enfants et leurs camarades. Ces espaces de paroles aident les parents à avoir les bons réflexes en alertant par exemple les associations de Parents d’Elèves ou les professionnels compétents qui prendront le relais. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *